image

 

Les mots n'ont rien de virtuel et celui qui les profane ne sait rien du mal ni du bien qu'il peut faire.

 

À chacun, alors, d'en moduler sa perception. Rêveuse, je sais trouver une voie positive à tout ce qui nous entoure, à tous ces messages que tu m'envoies et qui pourraient me laisser croire que tu tentes parfois de me rebuter comme je l'ai aussi déjà fait tandis qu'au fond, il n'en est rien. 

T'es captif.

J'y reviendrai.