31 mars 2016

Chambre E70

  Tu me manques tout le temps. Je marque les minutes qui passent et passent et passe les mouchoirs sous mes yeux. J'ai mal partout sous ma cage et en redoublant d'efforts pour retenir ma douleur, viennent certains moments où je flanche. Toutefois, je ne pleure jamais devant toi. Jamais quand je t'ai au bout des doigts. C'est quand tu disparais que je déroute. Parfois, en tant que mon Mec-confident, tu reçois des bribes de ce que je vis en dedans et tu y vois des crises de panique. Pourtant, ce n'est rien de trop grave mais "ça... [Lire la suite]