image

- As-tu pleuré récemment? Je te connais Babe. Quand tu as beaucoup d'émotions intenses, tu pleures.

- C'est bien normal, tu es loin de moi et je suis bien avec toi.

- Oui et je le suis aussi avec toi. Je veux...

Tes fesses

Les lécher

Les mordre

Les taper

 

Je le veux aussi avec toi Babe, il n'y a que toi qui es bienvenu à les voir (elles nous appartiennent) et ce n'est qu'avec toi que j'ai envie d'une telle intimité. "Je veux..." je ne suis certainement pas experte en sexto alors je tente de mettre ma tête en mode "sans pudeur ni inhibition" mais je ne sais pas quoi écrire, mon niveau d'énergie baisse à toute vitesse. J'ai des idées plein la tête mais je suis incapable d'écrire ce dont j'ai envie avec toi. Ce n'est pas délicat, ça ne me ressemble pas, j'hésite, j'essaie, je suis nulle, j'efface, je me tais.

Ça s'arrête là. Tu m'invites à quitter... "Bon pm Babe"

Pourtant, tu me connais tellement... jusqu'à mes fantasmes que tu sais si bien résumer sur texto. Tu devines ce dont j'ai envie mais tu ne sais rien de tout ce qui prend naissance dans mon insula et qui stimule l'ensemble de mon body. Ta peau d'ailleurs. Sur chaque millimètre de ta peau sucrée chocolat, mes papilles.

Bon, je quitte le parking de l'épicerie sans y avoir mis les pieds. Mais je quitte avec la conviction que toi et moi, on se désire.  L'épicerie? Je passe.

 

Dès le lendemain, on se love du bout des doigts et je plane...

"J'ai toujours envie de te voir tu sais... Je t'aime Babe-Mec."

Tu me réponds : "Et moi aussi.  Xox love you too"

Alors je te kiss et je te kisserais jusqu'à en effacer le x du clavier, jusqu'à ce que le bouton interdit reste bloqué bien au fond.

 

Mai 2013 se termine sur une bonne note. On se love, on se kiss souvent du bout des doigts. Tous les jours. Aussi, parce que tu t'y intéresses, je t'indique chaque jour où je me trouve précisément.

 

La vie est belle parce que tu existes.

C'est aussi simple que ça.