image

"Salut Babe, c'est moi, écoute eeee... C'était la fête des pères il y a environ 2 semaines puis eeee... Penses-tu qu'on pourrait briser l'entente juste pour que tu puisses me gâter pour la fête des pères l'an prochain? Hahahaha... Allé, je t'embrasse, bye."

Elle est bonne celle-là! C'est une idée osée. Je ne partagerais pas mon corps avec lui jusqu'à lui faire l'amour mais je le trouve bien charmant et de plus en plus attirant.

Tu as un sens de l'humour qui me plaît, ton rire est franc et honnête. Tu es un bon blagueur et tu me fais rire. Pourtant, il n'est pas question d'aller plus loin! Nous le savons, c'est discuté et entendu ainsi. Ce sujet fait d'ailleurs partie de l'entente verbale à laquelle on adhère. Non, pas question d'aller plus loin et c'est tout à fait normal, voyons! Considérant nos situations respectives, c'est même impensable.

Toutefois, tu venais de semer l'idée dans ma tête de partager le lit avec toi. Aussi, parce que mon attirance envers toi est grandissante, parce que je m'attache à toi de plus en plus solidement, parce que tu fais partie de ma vie quotidienne et que tu m'habites de plus en plus, outre le plan moral qui me retient, j'en aurais peut-être envie. Mais non, c'est une idée folle, c'est tout. Rien qu'une bonne blague et elle me fait bien rire.

Je crois aussi que derrière toute blague, il y a un fond de vérité.